dika daka

pour les nouveaux spectacles, consulter la page actualité

 
 
En 2016, les spectacles ci-dessous sont toujours d’actualité. 
mon doudou
     De Margoton à la petite poule noire, mon doudou est un ensemble de comptines, de jeux de nourrice, et de chansons enfantines. 
 Les textes, issus de la tradition orale populaire, sont associés à des objets de papier, papier mâché ou découpé, coloriés à la gouache. 
     Les objets servent à jouer avec les mots, avec les textes, ils mettent en situation les jeux à attraper, à chatouiller, à nommer, à calmer. 
 Des textes simples, qui servent à passer un petit moment avec un enfant, à échanger des gestes, des mots, des émotions de tous les jours. Ils sont nés de ces moments où l’adulte retrouve le jeu gratuit face à un tout petit enfant.
Des jeux pour grandir ensemble.                        Reportage sur mon doudou, cliquez ici
durée 20 min, public jusqu’à 3 ans, accompagné…       et ici quelques images du spectacle

 contes à écouter et à voir
 contes dessinés, pliages, modelages, contes
Le conte dessiné est issu de la tradition orale populaire. Il se raconte en posant un trait sur le papier à chaque événement nouveau. Les traits s’ajoutent, transformant le dessin pour faire apparaître un personnage final qui est la mémoire du chemin du conte.  
Selon les âges, et les caractères, les enfants participent à l’instant, ou essaient d’anticiper sur le dessin. Ils peuvent repartir avec l’histoire, qui désormais leur appartient.
versionIl existe une version de ce spectacle avec contes, chants et musique d’une durée de 40 minutes.
durée 30 min, public de 3 à 6 ans ou tout public à partir de 3 ans, le contenu s’adapte à la composition du public

contes à modeler
     La terre fut créée, puis, de la terre, l’homme fut créé, et il tira de la terre ses ustensiles et sa nourriture… 
Contes traditionnels du monde entier avec modelages d’argile. Les modelages se font, se défont, se transforment…
durée 60 min, tout public à partir de 6 ans        Photos du spectacle, cliquez ici

sorcières, ogresses et diableries
     Contes traditionnels de différents pays donnant divers éclairages sur la sorcière. D’un être effrayant et positif à un personnage dérisoire et décoratif…
durée 60 min, tout public à partir de 6 ans

les petits animaux n’ont pas peur des gros
     Quand on est petit, il faut être malin pour ne pas se faire manger. Parfois cela ne suffit pas. 
Contes du monde entier mettant en scène Renard, Chacal, Lièvre, Lapin…
durée 60 min chaque spectacle, tout public à partir de 6 ans
durée 60 min, tout public à partir de 6 ans

rue des droits-de-l’homme
     Ensemble d’anecdotes personnelles et historiques, de contes, géographie et histoire d’un quartier, au hasard des souvenirs, des rencontres.
     Aborde l’histoire locale : traite des nègres, monde ouvrier, industrialisation, légendes... Intimité d’un quartier, loin du tourisme.
durée 60 min, tout public à partir de 8 ans

quand j’étais petit
     La journée d’un enfant à Chantenay dans les années cinquante, rue des droits-de-l’homme, juste pour le plaisir d’être un enfant, et de voir comme le monde change, et reste immobile à la fois. De la peur des cabinets à l’allumeur de réverbères…
durée 45 min, tout public à partir de 8 ans


plutôt deux fois qu’une
     Contes écrits par Perrault et les frères Grimm, et versions issues de la tradition populaire. Les mêmes contes sont repris dans la deuxième séance, mais dans des versions parfois très différentes et dans un ordre différent, pour s’y perdre et s’y retrouver, pour une découverte permanente de ce qui est connu…
deux séances de 60 min, tout public à partir de 8 ans


une souris et des hommes
       Pas facile d’être des humains. Il y a des contes qui osent dire ce que l’on n’ose même plus penser.
  Contes dessinés, pliages et jeux de ficelle rythment la séance au fil de la vie d’une petite souris. 
Quand quelque puissant névrosé déshumanise le petit homme, il retrouve son humanité chez une souris de papier.
  Contes du monde entier.
durée 60 min, tout public à partir de 8 ans.

mamans 
    Les mamans s’attachent à leurs enfants
bien au-delà des deux bouts de leurs vies. 
Dans leurs contes, elles sont reine, 
marâtre, ou ogresses, petite poule 
blanche.
   Ce spectacle regroupe différents aspects du 
répertoire généreux des mamans depuis la naissance 
jusqu’au départ de l’enfant. 
Les mamans des contes font peur parfois. Parfois on a peur pour elles.
Les mamans, elles, jouent avec leurs bébés, les aident à grandir puis les laissent aller leur chemin, même si comme les mamans des contes elles voudraient toujours les protéger.
   Jeux de nourrice, berceuses, contes dessinés, contes merveilleux… Un répertoire généreux à partager, une vie d’aventures. 
durée 60 min, tout public à partir de 5 ans.

révoltes
   Il est facile de faire croire que les contes ne sont que divertissements. Ça marche à tous les coups. Il faut écrire des textes sérieux pour sortir de ces choses insignifiantes, ou les réécrire.
  Pourtant, l’origine des couleurs de peau, la soupe au caillou, le vieux soldat, et les autres contes de ce spectacle décrivent le quotidien et sont pleins des aspirations des peuples de la planète, humiliés, réduits à l’état de bétail, de marchandise.
   En quelques mots, quelques images, ces contes nous font soupçonner que la culture n’est peut-être pas là où on nous la montre. 
  Ces contes changent le monde. Ils enrichissent l’humanité, loin du bruit de la foule, loin des projecteurs.
durée 60 min, tout public à partir de 7 ans.

en revenant des noces
Ensemble de contes, de musique et de chants à danser de Loire-Atlantique, le tout vécu comme une culture populaire, celle des fêtes populaires et familiales des dimanches et des congés. On s’aime, on s’amuse, on vit, et l’on construit un monde meilleur sans en avoir l’air.
Pour plus d’informations et un bout de vidéo, cliquez ici.

comme vous avez de grandes dents
Ensemble de contes cousins du Petit Chaperon Rouge, des contes où il est parfois difficile d’échapper à de grandes dents. Ogre, loup, lionne, vieille de la montagne ou diable menacent d’engloutir ceux qui s’en vont loin de leur environnement quotidien. Partir à l’aventure, prendre des risques, c’est bien. Encore faut-il être armé pour ce genre de voyage. Encore une fois, la culture populaire se montre riche et subtile. Frissons garantis.


ah ! la mer 
La mer a été la destination des ouvriers nantais avant les congés payés. Les peintres en ont donné de belles interprétations, libération des corps et des esprits. Dans les contes, perdre la vue peut être le début d’un regard juste et la plage peut être le début d’une autre vie, plus belle, plus vraie. Ce spectacle tricote les contes, les anecdotes, les nouvelles, d’une inspiration personnelle à des aspirations universelles. Le regard est précis et tendre. Un beau voyage.
durée 60 min, tout public à partir de 7 ans.
 
conférences contées

Premier âge : jeux de nourrice, berceuses. Jeux à faire sauter, à balancer, à bercer, à faire peur, à chatouiller, en français, en breton… Le théâtre familial, ou comment chacun est acteur de la culture.

Contes d’avertissement : le conte de la mère-grand et Dents Bleues. Le comportement social de l’héroïne, sa fin tragique ou heureuse, pour quel public ces contes sont-ils nés ?

Richesse des contes merveilleux. Jean de Ponchâteau et l’Homme juste. Regards sur différentes versions de la mort parrain et de la fiancée oubliée, pour voyager dans la richesse de la culture orale. Le fond au-delà de la forme.

Le ventre du serpent. L’époux serpent, la belle et le monstre. Le contenu des contes, bien au-delà de l’aspect individuel, leur profondeur culturelle, locale et universelle, le quotidien de l’humanité.

Sorcière ! : Ivachko et le garçon qui voulait aller plus loin que l’horizon. La sorcière peut vous dévorer, vous pouvez choisir de l’affronter ou choisir la ruse. Mais, contrairement aux apparences, la vie n’est pas un jeu. C’est peut-être ce que nous dit la sorcière qui guette sur la frontière de notre monde…

30 min de contes, 30 min d’échanges, adultes

atelier
Les contes dessinés se font rares. Pourtant il y en a un, au moins, qui se dessine toujours dans les cours de récré de Loire-Atlantique : le chien. Vous pouvez visionner une des versions ici.

Travail avec des enfants pour les amener à jouer avec les contes dessinés, pour qu’ils se réapproprient ce jeu et l’enrichissent.

durée deux demi-journées, enfants à partir de 7 ans

théâtre 
Des ateliers de théâtre en langue bretonne ont été mis en place, depuis 2009, avec des enfants qui suivent un enseignement bilingue, pour une approche des techniques du théâtre (corps, respiration, voix, espace, perception des autres, jeu dramatique) et d’un langage quotidien en langue bretonne.
Peut-on travailler en jouant ? Peut-on jouer sans surjouer ?

En 2016, les spectacles ci-dessous sont toujours d’actualité.

mon doudou

    De Margoton à la petite poule noire, mon doudou est un ensemble de comptines, de jeux de nourrice, et de chansons enfantines.

Les textes, issus de la tradition orale populaire, sont associés à des objets de papier, papier mâché ou découpé, coloriés à la gouache.

     Les objets servent à jouer avec les mots, avec les textes, ils mettent en situation les jeux à attraper, à chatouiller, à nommer, à calmer.

Des textes simples, qui servent à passer un petit moment avec un enfant, à échanger des gestes, des mots, des émotions de tous les jours. Ils sont nés de ces moments où l’adulte retrouve le jeu gratuit face à un tout petit enfant.

Des jeux pour grandir ensemble.                        Reportage sur mon doudou, cliquez ici

durée 20 min, public jusqu’à 3 ans, accompagné…      et ici quelques images du spectacle


contes à écouter et à voir

contes dessinés, pliages, modelages, contes

Le conte dessiné est issu de la tradition orale populaire. Il se raconte en posant un trait sur le papier à chaque événement nouveau. Les traits s’ajoutent, transformant le dessin pour faire apparaître un personnage final qui est la mémoire du chemin du conte. 

Selon les âges, et les caractères, les enfants participent à l’instant, ou essaient d’anticiper sur le dessin. Ils peuvent repartir avec l’histoire, qui désormais leur appartient.

versionIl existe une version de ce spectacle avec contes, chants et musique d’une durée de 40 minutes.

durée 30 min, public de 3 à 6 ans ou tout public à partir de 3 ans, le contenu s’adapte à la composition du public


contes à modeler

    La terre fut créée, puis, de la terre, l’homme fut créé, et il tira de la terre ses ustensiles et sa nourriture…

Contes traditionnels du monde entier avec modelages d’argile. Les modelages se font, se défont, se transforment…

durée 60 min, tout public à partir de 6 ans       Photos du spectacle, cliquez ici


sorcières, ogresses et diableries

     Contes traditionnels de différents pays donnant divers éclairages sur la sorcière. D’un être effrayant et positif à un personnage dérisoire et décoratif…

durée 60 min, tout public à partir de 6 ans


les petits animaux n’ont pas peur des gros

     Quand on est petit, il faut être malin pour ne pas se faire manger. Parfois cela ne suffit pas.

Contes du monde entier mettant en scène Renard, Chacal, Lièvre, Lapin…

durée 60 min chaque spectacle, tout public à partir de 6 ans

durée 60 min, tout public à partir de 6 ans


rue des droits-de-l’homme

     Ens
emble d’anecdotes personnelles et historiques, de contes, géographie et histoire d’un quartier, au hasard des souvenirs, des rencontres.

     Aborde l’histoire locale : traite des nègres, monde ouvrier, industrialisation, légendes... Intimité d’un quartier, loin du tourisme.

durée 60 min, tout public à partir de 8 ans


quand j’étais petit

    La journée d’un enfant à Chantenay dans les années cinquante, rue des droits-de-l’homme, juste pour le plaisir d’être un enfant, et de voir comme le monde change, et reste immobile à la fois. De la peur des cabinets à l’allumeur de réverbères…

durée 45 min, tout public à partir de 8 ans



plutôt deux fois qu’une

     Contes écrits par Perrault et les frères Grimm, et versions issues de la tradition populaire. Les mêmes contes sont repris dans la deuxième séance, mais dans des versions parfois très différentes et dans un ordre différent, pour s’y perdre et s’y retrouver, pour une découverte permanente de ce qui est connu…

deux séances de 60 min, tout public à partir de 8 ans



une souris et des hommes

       Pas facile d’être des humains. Il y a des contes qui osent dire ce que l’on n’ose même plus penser.

  Contes dessinés, pliages et jeux de ficelle rythment la séance au fil de la vie d’une petite souris.

Quand quelque puissant névrosé déshumanise le petit homme, il retrouve son humanité chez une souris de papier.

  Contes du monde entier.

durée 60 min, tout public à partir de 8 ans.


mamans

    Les mamans s’attachent à leurs enfants

bien au-delà des deux bouts de leurs vies.

Dans leurs contes, elles sont reine,

marâtre, ou ogresses, petite poule

blanche.

   Ce spectacle regroupe différents aspects du

répertoire généreux des mamans depuis la naissance

jusqu’au départ de l’enfant.

Les mamans des contes font peur parfois. Parfois on a peur pour elles.

Les mamans, elles, jouent avec leurs bébés, les aident à grandir puis les laissent aller leur chemin, même si comme les mamans des contes elles voudraient toujours les protéger.

   Jeux de nourrice, berceuses, contes dessinés, contes merveilleux… Un répertoire généreux à partager, une vie d’aventures.

durée 60 min, tout public à partir de 5 ans.


révoltes

   Il est facile de faire croire que les contes ne sont que divertissements. Ça marche à tous les coups. Il faut écrire des textes sérieux pour sortir de ces choses insignifiantes, ou les réécrire.

  Pourtant, l’origine des couleurs de peau, la soupe au caillou, le vieux soldat, et les autres contes de ce spectacle décrivent le quotidien et sont pleins des aspirations des peuples de la planète, humiliés, réduits à l’état de bétail, de marchandise.

   En quelques mots, quelques images, ces contes nous font soupçonner que la culture n’est peut-être pas là où on nous la montre.

  Ces contes changent le monde. Ils enrichissent l’humanité, loin du bruit de la foule, loin des projecteurs.

durée 60 min, tout public à partir de 7 ans.


en revenant des noces

Ensemble de contes, de musique et de chants à danser de Loire-Atlantique, le tout vécu comme une culture populaire, celle des fêtes populaires et familiales des dimanches et des congés. On s’aime, on s’amuse, on vit, et l’on construit un monde meilleur sans en avoir l’air.

Pour plus d’informations et un bout de vidéo, cliquez ici.


comme vous avez de grandes dents

Ensemble de contes cousins du Petit Chaperon Rouge, des contes où il est parfois difficile d’échapper à de grandes dents. Ogre, loup, lionne, vieille de la montagne ou diable menacent d’engloutir ceux qui s’en vont loin de leur environnement quotidien. Partir à l’aventure, prendre des risques, c’est bien. Encore faut-il être armé pour ce genre de voyage. Encore une fois, la culture populaire se montre riche et subtile. Frissons garantis.



ah ! la mer

La mer a été la destination des ouvriers nantais avant les congés payés. Les peintres en ont donné de belles interprétations, libération des corps et des esprits. Dans les contes, perdre la vue peut être le début d’un regard juste et la plage peut être le début d’une autre vie, plus belle, plus vraie. Ce spectacle tricote les contes, les anecdotes, les nouvelles, d’une inspiration personnelle à des aspirations universelles. Le regard est précis et tendre. Un beau voyage.

durée 60 min, tout public à partir de 7 ans.


conférences contées


Premier âge : jeux de nourrice, berceuses. Jeux à faire sauter, à balancer, à bercer, à faire peur, à chatouiller, en français, en breton… Le théâtre familial, ou comment chacun est acteur de la culture.


Contes d’avertissement : le conte de la mère-grand et Dents Bleues. Le comportement social de l’héroïne, sa fin tragique ou heureuse, pour quel public ces contes sont-ils nés ?


Richesse des contes merveilleux. Jean de Ponchâteau et l’Homme juste. Regards sur différentes versions de la mort parrain et de la fiancée oubliée, pour voyager dans la richesse de la culture orale. Le fond au-delà de la forme.


Le ventre du serpent. L’époux serpent, la belle et le monstre. Le contenu des contes, bien au-delà de l’aspect individuel, leur profondeur culturelle, locale et universelle, le quotidien de l’humanité.


Sorcière ! : Ivachko et le garçon qui voulait aller plus loin que l’horizon. La sorcière peut vous dévorer, vous pouvez choisir de l’affronter ou choisir la ruse. Mais, contrairement aux apparences, la vie n’est pas un jeu. C’est peut-être ce que nous dit la sorcière qui guette sur la frontière de notre monde…


30 min de contes, 30 min d’échanges, adultes


atelier

Les contes dessinés se font rares. Pourtant il y en a un, au moins, qui se dessine toujours dans les cours de récré de Loire-Atlantique : le chien. Vous pouvez visionner une des versions ici.


Travail avec des enfants pour les amener à jouer avec les contes dessinés, pour qu’ils se réapproprient ce jeu et l’enrichissent.


durée deux demi-journées, enfants à partir de 7 ans


théâtre

Des ateliers de théâtre en langue bretonne ont été mis en place, depuis 2009, avec des enfants qui suivent un enseignement bilingue, pour une approche des techniques du théâtre (corps, respiration, voix, espace, perception des autres, jeu dramatique) et d’un langage quotidien en langue bretonne.

Peut-on travailler en jouant ? Peut-on jouer sans surjouer ?

 

âges à respecter
le contenu des spectacles est adapté en fonction des œuvres.
La culture populaire a produit des œuvres adaptées à l’âge du public auquel elles s’adressent. Les spectacles sont composés en fonction de ces œuvres et de l’âge des spectateurs.

jauge à respecter
pour les enfants de moins de 3 ans il est recommandé de ne pas dépasser le nombre de 20. Les adultes les accompagnant peuvent être jusqu’à deux par enfant. Il est important que les adultes (parents, nourrices, …), assistent au spectacle. Les jeux de nourrice s’adressent aussi bien à eux qu’aux enfants.
Pour les 3 à 6 ans le nombre d’enfant est de 30 maximum.
 Pour les autres spectacles la jauge est de 70 personnes pour une bonne qualité d’écoute.
Dans une salle équipée il est possible d’aller jusqu’à 200 personnes. Avec plus de personnes cela peut fonctionner, mais ce n’est pas intéressant, ni pour moi, ni pour le public, ni pour le répertoire.

répertoire
jeux de nourrice
comptines
contes dessinés
randonnées
contes merveilleux
contes facétieux
contes anecdotiques
chansons enfantines
chansons

conditions techniques
Ces spectacles peuvent être déplacés dans n’importe quel lieu, y compris en plein air.
Son, lumière, plateau, ne sont pas nécessaires.







Ateliers

conte dessiné…
Le travail sur les contes dessinés s’est déjà pratiqué avec des classes de CE2, CM1, CM2. Il comporte au minimum une séance de présentation d’une heure et une séance de travail de trois heures. Deux séances de travail sont plus confortables. Il est intéressant que ces séances soient séparées par un minimum d’une semaine pendant laquelle les enfants s’approprient les contes proposés et créent leurs propres contes, avec l’aide de l’enseignant responsable.


film d’animation…
Le plus intéressant est de continuer ce travail par un atelier de création de film d’animation encadré par une vidéaste, qui propose une information complète sur le cinéma d’animation et un travail complet de création, depuis le scénario jusqu’à la réalisation du film, en passant par toutes les étapes techniques.
Un minimum de huit séances de trois heures est nécessaire, avec l’aide de l’enseignant responsable.




Répertoire en breton

Tous les spectacles peuvent se faire en breton.
Tous les cas de figure sont possibles, du tout breton au mélange d’œuvres en breton et en français.
Les contes dessinés rendent les spectacles plus accessibles à un auditoire qui ne maîtrise pas totalement la langue.




Conférences contées

Elles sont prétextes à un échange avec le public.
Elles ne sont ni prestation encyclopédique ni cours magistral, mais un spectacle dévoilant les rencontres et les découvertes du conteur dans la pratique de son travail, de la recherche de contes à la création du spectacle.
C’est l’expérience unique du conteur, avec ses qualités et ses défauts.
L’animation-spectacle ne donne pas de réponse, elle pose des questions.
Pour l’auteur de ces conférences, le conte n’est pas décoration, paroles en l’air, mais acte social. Il est porteur d’art, et d’humanité.




Animations 

Il est possible de faire un travail d’animation dans des classes ou avec des groupes d’enfants ou d’adultes pour une découverte du répertoire orale populaire.
informations

âges à respecter

le contenu des spectacles est adapté en fonction des œuvres.

La culture populaire a produit des œuvres adaptées à l’âge du public auquel elles s’adressent. Les spectacles sont composés en fonction de ces œuvres et de l’âge des spectateurs.


jauge à respecter

pour les enfants de moins de 3 ans il est recommandé de ne pas dépasser le nombre de 20. Les adultes les accompagnant peuvent être jusqu’à deux par enfant. Il est important que les adultes (parents, nourrices, …), assistent au spectacle. Les jeux de nourrice s’adressent aussi bien à eux qu’aux enfants.

Pour les 3 à 6 ans le nombre d’enfant est de 30 maximum.

Pour les autres spectacles la jauge est de 70 personnes pour une bonne qualité d’écoute.

Dans une salle équipée il est possible d’aller jusqu’à 200 personnes. Avec plus de personnes cela peut fonctionner, mais ce n’est pas intéressant, ni pour moi, ni pour le public, ni pour le répertoire.


répertoire

jeux de nourrice

comptines

contes dessinés

randonnées

contes merveilleux

contes facétieux

contes anecdotiques

chansons enfantines

chansons


conditions techniques

Ces spectacles peuvent être déplacés dans n’importe quel lieu, y compris en plein air.

Son, lumière, plateau, ne sont pas nécessaires.



au-delà du conte






Ateliers


conte dessiné…

Le travail sur les contes dessinés s’est déjà pratiqué avec des classes de CE2, CM1, CM2. Il comporte au minimum une séance de présentation d’une heure et une séance de travail de trois heures. Deux séances de travail sont plus confortables. Il est intéressant que ces séances soient séparées par un minimum d’une semaine pendant laquelle les enfants s’approprient les contes proposés et créent leurs propres contes, avec l’aide de l’enseignant responsable.



film d’animation…

Le plus intéressant est de continuer ce travail par un atelier de création de film d’animation encadré par une vidéaste, qui propose une information complète sur le cinéma d’animation et un travail complet de création, depuis le scénario jusqu’à la réalisation du film, en passant par toutes les étapes techniques.

Un minimum de huit séances de trois heures est nécessaire, avec l’aide de l’enseignant responsable.





Répertoire en breton


Tous les spectacles peuvent se faire en breton.

Tous les cas de figure sont possibles, du tout breton au mélange d’œuvres en breton et en français.

Les contes dessinés rendent les spectacles plus accessibles à un auditoire qui ne maîtrise pas totalement la langue.





Conférences contées


Elles sont prétextes à un échange avec le public.

Elles ne sont ni prestation encyclopédique ni cours magistral, mais un spectacle dévoilant les rencontres et les découvertes du conteur dans la pratique de son travail, de la recherche de contes à la création du spectacle.

C’est l’expérience unique du conteur, avec ses qualités et ses défauts.

L’animation-spectacle ne donne pas de réponse, elle pose des questions.

Pour l’auteur de ces conférences, le conte n’est pas décoration, paroles en l’air, mais acte social. Il est porteur d’art, et d’humanité.





Animations


Il est possible de faire un travail d’animation dans des classes ou avec des groupes d’enfants ou d’adultes pour une découverte du répertoire orale populaire.


 
An holl abadennoù a c’hell bezañ graet e brezhoneg
pour voir le
 conte dessiné de la baleine
cliquez ici !baleine.html